logo_orthoprof Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur facebook

     


"quand", "quant" ou "qu'en"

Le cours sur la difficulté orthographique

qu’en

qu’en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui signifie de cela, ou préposition qui veut dire dans ou pendant. Que peut être subordonnant, pronom relatif ou pronom interrogatif.

Que, subordonnant, introduit une subordonnée complétive : « Je pense qu’en juillet il fera meilleur », une complétive interrogative indirecte : « Tu ne sais qu’en penser », ou une subordonnée corrélative : « Je suis allé plus vite à pied qu’en
prenant l’autobus
».

En peut d’ailleurs s’accoler à tout subordonnant se terminant en que (parce qu’en, vu qu’en, étant donné qu’en, etc.) et introduisant des subordonnées circonstancielles : « Ne viens pas maintenant parce qu’en été il fait trop chaud », « Je déménage, étant donné qu’en été il fait trop chaud ».

Que, pronom relatif, introduit une subordonnée relative : « Je répète ce qu’en disent les autres ».
Que, pronom interrogatif, introduit une phrase de type interrogatif : « Qu’en pensera ta mère ? » Dans ce type de phrase, qu’en est placé en début de phrase et le groupe sujet est placé après le verbe.
qu’en peut faire partie du deuxième terme de la négation ne… que : « Ne venez qu’en hiver » (en est ici une préposition et il introduit un complément indirect du verbe).
qu’en peut être suivi d’un verbe au participe présent : « Il pense qu’en jouant du piano, il endormira sa fille » (en fait partie du gérondif en jouant).

On peut remplacer qu’en par que en (en deux mots), mais en tenant compte que cette substitution n’est qu’un moyen de distinguer qu’en de ses homophones et en aucun cas une manière correcte d’écrire.
Je ne sais pas ce qu’en pense ma fille. Je ne sais pas ce que en pense ma fille.
Venez en mars plutôt qu’en avril. Venez en mars plutôt que en avril.

quant

quant : préposition toujours suivie de à, au ou aux.
Il introduit un complément de phrase : « Quant à toi, tu ferais mieux de te méfier. »
quant à (au, aux) peut être remplacé par en ce qui concerne.
Quant à Julie, elle n’a plus rien à faire ici.
En ce qui concerne Julie, elle n’a plus rien à faire ici.

quand


quand : subordonnant ou marqueur interrogatif.
Marqueur interrogatif, il introduit une phrase de type interrogatif : « Quand donc arrêtera-t-il de pleuvoir ? ».
Subordonnant, il introduit une subordonnée complétive interrogative indirecte : « Nous ne savons pas quand il arrêtera de pleuvoir », ou bien une subordonnée circonstancielle de temps : « Nous sortirons quand il ne pleuvra plus ».
On peut le remplacer par lorsque ou à quel moment.
Je me demande quand vous reviendrez.
Je me demande à quel moment vous reviendrez.

 

La vidéo sur les trucs et astuces qui permettent d'orthographier correctement "quand", "quant" ou "qu'en".

 
 

Les exercices d'évaluation et de compréhension:

QCM d'évaluation - vérifiez que vous avez compris  

 
visiteurs depuis le 01/11/2009